Lyon Acte 37 : Où est Steve ? Justice pour Zineb Redouane !

Ce samedi 27 juillet, à l’appel des groupes et mouvements GILETS JAUNES LYON TEO, GILETS JAUNES LYON RESISTANCE, GILETS JAUNES LYON, GILETS JAUNE LYON CENTRE, ARTICLE 35. Avec la participation et la présence de Gilets Jaunes des groupes de BOURG-EN-BRESSE, SAINT-ETIENNE, CONDRIEU,… ainsi qu’une délégation de syndicalistes cheminots. Avec le soutien des autres groupes de Gilets Jaunes de la région engagés sur d’autres manifestations et principalement GIVORS et VILLEFRANCHE/SAONE, une centaine de personnes s’est regroupée sur la place Bellecour pour interpeler l’opinion publique et la police, une fois encore, sur ces deux thèmes : « OU EST STEVE ? JUSTICE POUR ZINEB REDOUANE ». Entre ces deux événements, la longue liste des personnes décédées ou lourdement blessées témoigne des dérives du pouvoir en place; dérives inadmissibles pour la population.

A 18.00 h les Gilets Jaunes ont investi pacifiquement le périmètre de la statue royale, symbole de la cité lyonnaise. En signe de deuil, le socle a été recouvert d’un tissu noir sur lequel des affiches et deux grandes banderoles ont été posées.

Surprises par cette action, les forces de l’ordre n’ont pu que constater l’installation qualifiée de « dégradation ». Une fois le monument redécoré pour l’occasion, les manifestants ont décidé d’aller à la rencontre des passants et de tracter pour sensibiliser le plus grand nombre aux dangereuses dérives policières.

Faute d’avoir pu empêcher sa mise en place, les forces de l’ordre ont profité du départ du cortège pour arracher le tissu noir sur lequel étaient accrochés les portraits de Steve Maia Caniço, 24 ans, disparu dans la Loire lors d’une charge des forces de police à Nantes dans la nuit du 21 au 22 juin 2019 et ceux de Mme Zineb Redouane, 80 ans, visée à la tête et décédée de ses blessures en décembre 2018 à Marseille. Constatant l’arrivée de la police en casques et armures, les personnes mobilisées pour la cause ont immédiatement fait demi-tour pour demander aux fonctionnaires de l’état les raisons de ce geste et les interroger sur la responsabilité de leur corps de métier dans ces décès.

Un policier s’en est pris à un Gilet Jaune qui photographiait l’action lui intimant de ne pas prendre de clichés et repoussant brutalement son appareil. Le ton est alors monté et plusieurs personnes ont tenté de s’interposer entre le policier trop zélé et ledit gilet jaune. L’altercation a rapidement pris fin quand le colonel de la brigade est intervenu pour modérer les ardeurs de son sbire. C’est, en autres, en raison des tensions provoquées par leur intervention et de la litanie de « Où est Steve? Justice pour Zineb! » scandée par les manifestants  qui brandissaient leurs tracts, que les forces de l’ordre se sont repliées dans les rues bordant la place Bellecour, donnant ainsi l’occasion aux manifestants de redéployer leurs banderoles.

Le rassemblement s’est dispersé dans le calme aux alentours de 20.30h.

 

D’après le compte-rendu publié sur le site Komposit : https://www.komposit.org/2019/07/lyon-acte-37-ou-est-steve-justice-pour.html#more

Photos : Olivier

PARTAGER :