En Isère, des Gilets Jaunes bloquent un entrepôt Amazon

C’est à partir de 21h mercredi 29 mai, qu’une soixantaine de gilets jaunes a décidé de rendre visite à la plateforme Amazon de Satolas-et-Bonce en Isère. L’objectif annoncé étant de bloquer les camions qui entrent dans les entrepôts et, par là-même, d’entraver symboliquement les mouvements d’une des entreprises symbolisant les dérives du capitalisme. 

Les manifestations du samedi qui perdurent charrient leur flot de Gilets Jaunes prêts à affronter de plein fouet la répression policière qui ne se cache désormais plus. Nous sommes convaincus que ces événements hebdomadaires doivent perdurer puisqu’ils assurent la visibilité médiatique et publique du mouvement. Cependant, de nombreux militants mobilisés depuis le 17 novembre ont déserté les rues qui se transforment systématiquement et de plus en plus rapidement en scène de guérilla urbaine.
Conscients qu’il convient de diversifier leurs modes d’actions pour faire entendre leur revendications qui tendent à se noyer dans le traitement médiatique, les Gilets Jaunes se retrouvent en assemblées et réfléchissent ensemble à l’élaboration d’actions différentes, porteuses de sens et cohérentes avec nos demandes de justice fiscale et sociale et de respect de l’environnement. Naturellement, notre choix s’est porté sur l’entreprise Amazon, porte-étendard de l’ultra-libéralisme défendu par notre gouvernement défenseur de l’économie de marché. Critiquée pour les licenciements abusifs et les conditions de travail précaires, les abattements fiscaux dont elle bénéficie, elle est la représentation du monde que nous refusons de cautionner : exploitation de l’humain au profit de la croissance, produits venus des quatre coins du globe sans aucune attention portée à l’impact écologique que cette débauche de consommation implique, politique d’optimisation fiscale inique au regard de la fiscalité portée par les PME, le choix de la multinationale s’est imposée comme une évidence.

C’est donc avec la volonté de dénoncer ces pratiques honteuses, qu’une soixantaine de Gilets Jaunes issus de différentes coordinations du Rhône s’est rendue en Isère. Munis de banderoles et de pancartes, ils sont arrivés sans débordement mais déterminés devant la plateforme de distribution du groupe Amazon de Satolas-en-Bonce. Bien décidés à ne quitter les lieux que lorsqu’ils s’en feraient déloger, les militants ont bloqué l’entrepôt jusqu’aux environs d’une heure du matin.

“Par cette action, nous, Gilets Jaunes, voulons dénoncer les pratiques du grand capitalisme soutenues par la tolérance de nos gouvernants. En outre, nous souhaitons continuer à mobiliser la population, éveiller la conscience publique. C’est pourquoi nous voulons nuancer notre stratégie en donnant un sens plus concret à nos revendications. Nous affirmons que cette action n’est que le début d’une longue série d’opérations de ce type.”

PARTAGER :