Communiqué de presse – Acte 26 à Lyon : retour aux fondamentaux ce week-end pour la manifestation nationale des gilets jaunes

Lyon accueille la manifestation nationale des gilets jaunes samedi 11 mai, avec Jérôme Rodrigues. Cet acte XXVI est l’occasion d’un retour aux fondamentaux tout au long du week-end : conférence sur le RIC vendredi soir, manifestation contre la grande braderie des biens publics au départ de Bellecour samedi, barbecue géant, festif et participatif, concerts puis projection de « J’veux du soleil » ensuite, suivi d’un concert de Mali Karma, pour finir sur l’acte régional des femmes le dimanche.

Suite au fiasco du grand débat et à l’allocution qui l’a clôturé, et malgré de nombreuses tentatives de décrédibilisation du mouvement, les Gilets Jaunes réaffirment leurs fondamentaux ce week-end. Profiter d’un barbecue sur fond de « J’veux du soleil » de Gilles Perret et François Ruffin, du concert de Mali Karma et peut-être de Toucan et Yaya,  c’est retrouver en dépit de la répression l’esprit rond-point, sa convivialité et sa solidarité. La conférence de vendredi soir sur le RIC va aussi dans ce sens : nous continuons à construire les outils d’une réelle démocratie. Les gilets jaunes, ce sont aussi les manifestations du week-end. Les femmes, particulièrement visibles dans ce mouvement social prennent la tête du cortège régional de dimanche pour réaffirmer leurs droits dans une société où elles sont les premières victimes de la précarisation.

La manifestation nationale de samedi s’élève contre la privatisation des biens publics. Cette socialisation des investissements et privatisation des profits, dont les exemples sont légion, de fait toujours au profit d’une minorité au détriment du plus grand nombre. Alors même qu’Emmanuel Macron vantait un grand débat qui permette d’associer les revendications des citoyens aux décisions gouvernementales, il en profitait pour privatiser les aéroports de Paris, Engie, la française des jeux. Ceci sans tenir compte des différents avertissements, via des rapports plus accablants les uns que les autres, des sondages majoritairement défavorables, jusqu’au refus de tous les partis d’opposition. Ce déni de démocratie entre encore une fois en confrontation avec les revendications des gilets jaunes, entre autres concernant la justice sociale, fiscale et la souveraineté populaire.

Face à cette situation, les gilets jaunes continuent à se mobiliser. Seule réponse du pouvoir : la répression et la criminalisation. L’arsenal juridique mis en place avec la loi anti-casseurs limite dangereusement le droit de manifester, mais aussi la liberté de chacun, prolongeant ainsi un état d’exception permanent. Plus encore, les violences policières subies chaque semaine ne cessent pas, malgré les nombreuses mises en garde. Au contraire, elles s’étendent désormais à toutes les luttes sociales, jusqu’aux plus traditionnelles comme on a pu le constater le 1er mai. La désinformation au terme de cette journée n’est qu’une nouvelle tentative d’un pouvoir au pied du mur pour endiguer la vague légitime de protestation qui prend une ampleur inédite depuis cinq mois.

Nos aspirations sont claires. On laisse au gouvernement le monopole du cynisme et de l’hypocrisie. Face à eux, nous continuons à défendre nos revendications dans la rue et sur les ronds-points, sur fond de « j’veux du soleil » et autour d’un barbecue.


Contactez-nous pour davantage d’informations :

– printemps jaune : cr@printemps-jaune.fr
– commission médias Rhône : presse.gj.lyon@gmail.com

Infos pratiques :

– Vendredi :
Conférence sur le RIC
https://www.facebook.com/events/1986616501443069/

– Samedi :
Manifestation nationale
https://www.facebook.com/events/2121343007986700/
https://www.facebook.com/events/394145004761955/

Barbecue géant et projection de « j’veux du soleil »
https://www.facebook.com/events/382133012391447/

– Dimanche :
Acte régional des femmes
https://www.facebook.com/events/419539708865248/

PARTAGER :